La Liberté Chrétienne
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
WebWeb  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

 

 Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon...

Aller en bas 
+9
Aline
Pénélope
Samuel
pénellope
Elisa
thessray
LEWIS
Nomade
Patoune
13 participants
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Pénélope

Pénélope


Nombre de messages : 459
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 27/06/2009

Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon...   Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 EmptyLun 28 Sep 2009 - 8:48

Bonjour à tous.

je viens de relire vos commentaires sur l'adultère et la façon de pardonner quelques soit la faute.

Pour qu'il y ait pardon il faut d'abord dans tous les cas qu'il y ait repentit de la faute commise que ce soit vis à vis de la personne, comme vis à vis de Dieu.
Mais le pardon ne peut être définitif que si la personne ne recommence pas de pêcher, si non ce serait trop facile sur la base de 70 fois 7 fois, qui en définitif peut se traduire par illimité, math. 18:32 de continuer à pêcher dans n'importe quel domaine que ce soit.

En ce qui concerne l'adultère nous avons l'histoire biblique de la femme adultère( qui aurait pu aussi bien s'adresser à un homme) de jean chap. 8 v7 Jèsus fait ressortir deux choses

Premièrement personne est sans pèchè
deuxièmement ne pas recommencer puisqu'il lui dit "va et ne pèche plus".
bien que comme le dis Nomade, l'adultère est une trahison vis à vis du conjoint et du lien sacré du mariage, que cela puisse faire très mal, si le conjoint à pardonné et et reste unis, cela doit être définitivement classé dans la vie du couple et là, je suis certaine que le pardon de Dieu est effectif .
Citation :

14 En effet, si vous pardonnez aux autres leurs fautes, votre Père céleste vous pardonnera aussi. 15 Mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos fautes.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin



Nombre de messages : 14251
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon...   Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 EmptyLun 28 Sep 2009 - 20:42

Citation :
L'Eternel est miséricordieux et compatissant,
Lent à la colère et riche en bonté;
Il ne conteste pas sans cesse,
Il ne garde pas sa colère à toujours;
Il ne nous traite pas selon nos péchés,
Il ne nous punit pas selon nos iniquités.
Mais autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre,
Autant sa bonté est grande pour ceux qui le craignent;
Autant l'orient est éloigné de l'occident,
Autant il éloigne de nous nos transgressions.
Comme un père a compassion de ses enfants,
L'Eternel a compassion de ceux qui le craignent.
Car il sait de quoi nous sommes formés,
Il se souvient que nous sommes poussière.
- Psaume 103:8-14

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.


Dernière édition par Nomade le Mar 29 Sep 2009 - 9:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Pénélope

Pénélope


Nombre de messages : 459
Localisation : sud ouest
Date d'inscription : 27/06/2009

Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon...   Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 EmptyMar 29 Sep 2009 - 8:42

Bonjour Nomade,
Le psaume 103 sur le pardon, serait à méditer chaque jour et à garder précieusement dans notre coeur car il n'y a pas plus bel exemple d'amour, de longanimité, de pardon que ces quelques versets
Merci de cette transcription efforçons nous de mettre en pratique sa richesse vis à vis de nos semblables.
Fraternellement
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin



Nombre de messages : 14251
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon...   Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 EmptyMar 29 Sep 2009 - 12:22

Chère Pénélope,

tu connais bien le Père et ses qualités divines Very Happy

S'il est vrai que "Dieu est amour" - donc la personnification de l'amour - il est également justice. Pour que la justice soit tempérée par l'amour afin de pouvoir faire miséricorde, il faut remplir certaines conditions, notamment le repentir.

La longanimité de Dieu est mal comprise par certains :
Citation :
Parce qu'une sentence contre les mauvaises actions ne s'exécute pas promptement, le coeur des fils de l'homme se remplit en eux du désir de faire le mal.
Cependant, quoique le pécheur fasse cent fois le mal et qu'il y persévère longtemps, je sais aussi que le bonheur est pour ceux qui craignent Dieu, parce qu'ils ont de la crainte devant lui.
Mais le bonheur n'est pas pour le méchant, et il ne prolongera point ses jours, pas plus que l'ombre, parce qu'il n'a pas de la crainte devant Dieu. - Ecclésiaste 8:11-13

7 Ne vous faites pas d'illusions : Dieu ne se laisse pas traiter avec mépris. On récolte ce que l'on a semé. 8 Celui qui sème pour satisfaire ses propres désirs d'homme livré à lui-même récoltera ce que produit cet homme, c'est-à-dire la corruption. Mais celui qui sème pour l'Esprit moissonnera, lui, ce que produit l'Esprit : la vie éternelle. 9 Faisons le bien sans nous laisser gagner par le découragement. Car si nous ne relâchons pas nos efforts, nous récolterons au bon moment. 10 Ainsi donc, tant que nous en avons l'occasion, faisons du bien à tout le monde, et en premier lieu à ceux qui appartiennent à la famille des croyants. - Galates 6:7-10.
On ne se moque donc pas impunément de Dieu !

Cordialement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

Patoune


Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 17/03/2006

Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon...   Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 EmptyMar 29 Sep 2009 - 13:30

Il y a des femmes qui supportent l’idée d’avoir été trompées plusieurs fois par leur mari. Des raisons culturelles, financières et d’autres paramètres peuvent expliquer une telle décision. D’autres ne tolèrent aucun un écart.
Chaque couple est un cas à part et il serait mal venu de conseiller une femme (ou un mari) de se séparer de son conjoint parce qu’il a commis l’adultère ou parce qu’il n’est pas chrétien.
C’est une décision personnelle.

Divorcer n’est pas la solution à toutes les difficultés. Le divorce crée d’autres problèmes, peut-être plus graves encore. En plus cela revient très cher en terme d’avocats, d’enquêteurs sociaux, d’experts psychologues ou psychiatres et de notaire: le mari et la femme en sortent appauvris financièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin



Nombre de messages : 14251
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon...   Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 EmptyMar 29 Sep 2009 - 13:45

Patoune a écrit:
Il y a des femmes qui supportent l’idée d’avoir été trompées plusieurs fois par leur mari. Des raisons culturelles, financières et d’autres paramètres peuvent expliquer une telle décision. D’autres ne tolèrent aucun un écart.
Chaque couple est un cas à part et il serait mal venu de conseiller une femme (ou un mari) de se séparer de son conjoint parce qu’il a commis l’adultère ou parce qu’il n’est pas chrétien.
C’est une décision personnelle.
Bonjour Patoune,
oui c'est vraiment une décision personnelle !
S'il est vrai qu'il y a "des femmes qui supportent l'idée d'avoir été trompées plusieurs fois par leur mari", je connais également des hommes qui font de même.

Patoune a écrit:
Divorcer ... revient très cher en terme d’avocats, d’enquêteurs sociaux, d’experts psychologues ou psychiatres et de notaire: le mari et la femme en sortent appauvris financièrement.
C'est une des raisons majeures pour lesquelles beaucoup de couples préfèrent ne plus se marier en vivant tout simplement ensemble.

Salutations fraternelles
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

Elisa


Nombre de messages : 1488
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon...   Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 EmptyMar 29 Sep 2009 - 14:41

bonjour Nomade patoune et tous

Citation :
Patoune a écrit:
Divorcer ... revient très cher en terme d’avocats, d’enquêteurs sociaux, d’experts psychologues ou psychiatres et de notaire: le mari et la femme en sortent appauvris financièrement.


Comme le dit le proverbe entre deux maux il faut choisir le moindre
face a la situation délicate et difficile ,il faut opter ,pour la solution la moins pénible
Autrement dit :face a une alternative ou l'issue des deux cotés peut-être douloureuse il faut se resigner ,et faire un choix raisonnable
Un des choix comme le dit Nomade ,c'est une des raisons majeures pour lesquelles beaucoup de couples préfèrent ne plus se marier en vivant tout simplement ensemble.
ça c'est leur choix comme le dit Galates 6:8
Celui qui séme pour sa chair moissonnera de la chair la corruption ;mais celui qui séme pour l'esprit moissonnera de l'esprit la vie éternelle
fraternellement

_________________
Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 Job12
Revenir en haut Aller en bas
Patoune

Patoune


Nombre de messages : 3313
Localisation : France
Date d'inscription : 17/03/2006

Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon...   Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 EmptyMar 29 Sep 2009 - 16:59

J’entends bien ce que vous dites Nomade et Elisa.

Les gens qui choisissent le concubinage, achètent une maison et font des enfants, à partir du moment où ils se séparent auront à faire à la justice ou aux auxiliaires de justice et tout ça ce n’est pas gratuit.
S’ils ne veulent rien payer et n’avoir de rendre de comptes à personne, qu’ils n’achètent pas de bien et qu’ils ne fassent pas d’enfants !!! Ça peut faire sourire mais c’est vrai.

Le concubinage est une fausse liberté et si l’on s’imagine par ce biais avoir les avantages et pas les inconvénients, on tombe de haut en cas de problème.

De plus, les gens ne se rendent pas compte que quand bien même ils sont divorcés ou concubins séparés, ils auront toujours à prendre des décisions ensemble concernant leurs enfants communs : leur orientation scolaire, leur religion, leur santé, etc.....
Leur couple n’existe plus certes mais ils restent des parents. Et pendant ce laps de temps, ils devront encore se rencontrer et continuer à communiquer.

Moralité : il faut bien choisir le père ou la mère de ses enfants et faire tout son possible pour rester uni à son conjoint, comme le dit la Bible.

Fraternellement.
Revenir en haut Aller en bas
Elisa

Elisa


Nombre de messages : 1488
Localisation : france
Date d'inscription : 08/12/2006

Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon...   Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 EmptyMar 29 Sep 2009 - 19:15

tu as écris
Citation :
De plus, les gens ne se rendent pas compte que quand bien même ils sont divorcés ou concubins séparés, ils auront toujours à prendre des décisions ensemble concernant leurs enfants communs : leur orientation scolaire, leur religion, leur santé, etc.....
Leur couple n’existe plus certes mais ils restent des parents. Et pendant ce laps de temps, ils devront encore se rencontrer et continuer à communiquer.

Moralité : il faut bien choisir le père ou la mère de ses enfants et faire tout son possible pour rester uni à son conjoint, comme le dit la Bible.
Point de vue biblique parole de Jésus
4Ils lui dirent: Moïse a permis d'écrire une lettre de divorce, et de répudier.
5Et Jésus, répondant, leur dit: Il vous a écrit cette loi à cause de la dureté de votre cœur.
6Mais au commencement de la création, Dieu les fit mâle et femelle.
7C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme;
8Et les deux seront une seule chair; ainsi ils ne sont plus deux, mais une seule chair.
9Que l'homme ne sépare donc point ce que Dieu a joint

C'est dommage d'en arriver ainsi pourtant cet homme et cette femme bien qu'il soient des parents n'ont rechercher que leurs propres intêrets et devront assumer leurs responsabilités concernant l'education de leurs enfants jusqu'a leur majorité
fraternellement

_________________
Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 Job12
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
Gégé2


Nombre de messages : 10250
Localisation : Europe
Date d'inscription : 29/03/2006

Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon...   Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 EmptyMar 29 Sep 2009 - 23:01

Bonsoir ,

Le point de vue de chacun est tout à fait interressant , celui de notre Pére l'est plus encore , lorsqu'il créa une compagne à l'homme , il fit que celle ci soit un complement de l'homme .
Il furent crée à l'image de Dieu !
Ce qui signifie qu'ils etait dotés de qualités qui etait celle de Dieu et que nous retrouvons dans toutes sa creation : Amour ,sagesse , justice , puissance
Comme l' a fit ressortir Patoune tout au debut de ce fil de dsicussion , la femme etait dotée de qualité enviables , elle etait une perle qui fut tirée d'Adam , il reconnut qu'elle etait " la chair de sa chair "
Dieu dans sa sagesse avait crée la femme à partir de l'homme , ce faisanr il devenait inséparable , car ils etaient dependants l'un de l'autre , complementaires l'un de l'autre , ils etait la chair l'un de l'autre c'est donc avec juste raison que Jesus affirma "
[quote]«-------- : N'avez-vous pas lu que celui qui les a faits, dès le commencement les a faits mâle et femelle, » (Matthieu 19:4)

« et qu'il dit : «C'est pourquoi, l'homme laissera son père et sa mère et sera uni à sa femme ; et les deux seront une seule chair» ? » (Matthieu 19:5)
« Ainsi, ils ne sont plus deux, mais une seule chair. Ce donc que Dieu a uni, que l'homme ne le sépare pas. » (Matthieu 19:6)
[/quote]
C'est vrai que par le suite , les choses degenérerent , l'imperfection faisant , les hommes et les femmes oubliérent les principes divins , suivirent leurs propres impulsions , c'est pourquoi Jesus rappela à ses disciples le principe etablit par le créateur , l'homme et la femme ne forme qu'une seule chair , un seul corps , ils ne peuvent être separés que par la mort , ou par l 'infidélité de l'un ou de l'autre , c'est ce qui a été mis en exerbe dans ce fil
Donc le peche etant apparu , celui - ci engendra toutes les difficultés qui ont ete exposées , ,aujourd'hui l'humanité est loin de la perfection et va de plus en plus vers le mal , celà se ressent dans les familles , dans les couples , et aussi sur l'education des enfants qui reproduisent l'exemple des parents au point que le mal est devenu dans l'esprit de la majorité une norme acceptée , et reproduite allant toujours vers le pire
Qu' en est -il pour le chretien ?
Le chretien s'est normalement repenti , il est gracié sur la base du sacrifice de Jésus , sa relation avec le Pére est regie par l'amour , et l'abstraction de son ego , le Christ est son exemple et son enseignant , il se doit donc d'appliquer la loi de Christ dans sa vie courante ainsi que dans le cadre du mariage .
C'est le chretien qui s'est engagé sur cette voie," volontairement"
sous le regard du Pére et de Jesus avec lesquels il est en relation d'alliance , c'est son l'infidelité qui rompt l'alliance , S'il desobeit , car Dieu,lui , est fidéle , celui ci est en droit de rompre son alliance .
Dans le cadre du mariage le principe est le même c'est le conjoint fidéle que est en droit de rompre ou de pardonner
Il n'en reste pas moins que les principes divins sont eux aussi baffoués , l'infidéle doit donc demander le pardon de son conjoint , mais aussi celui de Dieu puisque en ne respectant pas le principe divin etablit pour le couple il devient infidéle au createur
Nous comprenons tout ce qui est mis en cause , même si le conjoint pardonne , ce qui est louable , il faut encore qu'il gagne le pardon du Pére
Dans le cadre du mariage l'infidélité au conjoint implique donc l'infidélité au createur
D'ou l'importance d'appliquer dans le couple comme dans tout les aspect de notre vie les principes etablit par notre créateur pour notre bonheur
Fraternellement

_________________
Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 1roses10


Dernière édition par Gégé2 le Mer 30 Sep 2009 - 9:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Samuel

Samuel


Nombre de messages : 117
Date d'inscription : 18/08/2009

Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon...   Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 EmptyMer 30 Sep 2009 - 7:48

Bonjour à vous Very Happy

Je pense que, si une personne venant sur le forum veut avoir des explications sur le sujet elle aura bien des réponses.
Je les vois biblique et humaine, en deux mots complémentaire !

Reste que le côté financier, matériel etc n’est que peu de choses (pour moi) comparé à la souffrance d’un (une) conjoint dans se genre de situation. Limite j’aurai tendance à dire qu’il ne devrait pas interférer, mais là, pas facile puisqu’imparfait nous sommes Wink .
- 400 000 personnes reviennent chaque année chez leurs parents suite ( le plus souvent ) à une rupture, un divorce Idea .


Une rupture est toujours violente. Il faut faire attention à se poser avec la personne pour en discuter (si possible).
Il y a toujours des signes annonciateurs d’une rupture mais souvent on ne veut pas les voir, ni les prendre au sérieux.
Parfois, il peut s’agir par exemple de disputes récurrentes….

Il est toujours possible de "cicatriser" une fois passé la phase de deuil amoureux.
On peut définir 5 étapes :
- Le déni : sous le choc on ne peut croire à ce qui nous arrive.
- La tristesse : abattu, on réalise ce qui nous arrive, c’est une phase de regrets.
- La colère : lorsque l’on mesure les conséquences de la perte
- La recherche du sens : on se repasse le film à l’envers pour donner du sens à notre situation.
- L’acceptation : on accepte ses erreurs et la rupture, on peut à nouveau aller à la rencontre de l’autre et se reconstruire.

Tout cela peut être long et très difficile, sinon psychologiquement impossible pour certains.

Cordialement Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 298301 .

Ps : merci pour le partage.
Revenir en haut Aller en bas
resterhumble




Nombre de messages : 135
Date d'inscription : 13/08/2010

Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon...   Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 EmptyMer 6 Juil 2022 - 10:14

Bonjour à tous Cher frères et sœurs en Christ,

Après avoir lu les 3 pages je Vous demande de me dire si j ai bien  compris.

Dieu unit sous le même joug homme et femme pour toute la vie au moment du mariage .
Si un homme ou une femme trompe son conjoint ( adultère ) la personne peut décider de quitter son conjoint tout comme elle  peut décider de lui pardonner et rester avec elle.

Si le conjoint qui a été trompé veux divorcer il le peut et même se remarier comme le cite les Saintes Écritures.
L autre motif du remariage étant le décès du conjoint.

Si par contre un conjoint décide de partir pour un autre motif ( conjoint alcoolique, violent…) il peut divorcer mais ne peut se remarier ?

Pourquoi même dans des situations extrêmes le chrétien  ne peut se remarier ?

J espère que ma question était claire; pas évident par écrit.

Belle journée à tous et que le Seigneur vous protège.

Fraternellement 

Resterhumble

_________________
Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d'eux. Mathieu 18: 20 cheers
Revenir en haut Aller en bas
Gégé2
Modérateur
Gégé2


Nombre de messages : 10250
Localisation : Europe
Date d'inscription : 29/03/2006

Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon...   Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 EmptyMer 6 Juil 2022 - 12:23

Bonjour, à vous tous, qui êtes,
Devenus, chers, à Notre Coeur, 
nous manifestons cet amour.

Nous, alors que nous sommes des Pécheurs repentants, celà produit de de la joie parmi les serviteurs de Dieu, les anges qui ne manquent pas de glorifier le Père pour sa bonté, sa justice, sa Patience, sa miséricorde, qualités qui mises bout à bout forment un amour incommensurable par lequel dès le commencent, il prit la décision parfaite, celle du libre arbitre, qui laissait à chacune de ses créatures le  choix de sa destinée.
Aucun reproche ne pourra être fait au Père puisque chacun aura choisi  son sort  
ce  qui nous amène à la personne de Dieu, il est amour; et rien ne vient corrompre toutes ses décisions, il n'est pas partial et laisse à chacun le choix  de sa vie , avec en bonus la possibilité du repentir.
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin



Nombre de messages : 14251
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon...   Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 EmptyMer 6 Juil 2022 - 12:57

resterhumble a écrit:
... Dieu unit sous le même joug homme et femme pour toute la vie au moment du mariage .
Si un homme ou une femme trompe son conjoint ( adultère ) la personne peut décider de quitter son conjoint tout comme elle  peut décider de lui pardonner et rester avec elle.
Si le conjoint qui a été trompé veux divorcer il le peut et même se remarier comme le cite les Saintes Écritures.
L autre motif du remariage étant le décès du conjoint.

Cher Resterhumble,
pour ces 2 cas, j'ai la même compréhension que toi sur la base des Saintes Écritures :
Citation :
31 « Il a été dit : Que celui qui renvoie sa femme lui donne une lettre de divorce. 32 Mais moi, je vous dis : Celui qui renvoie sa femme, sauf pour cause d’infidélité, l’expose à devenir adultère, et celui qui épouse une femme divorcée commet un adultère. (Matthieu 5:31-32)


Resterhumble a écrit:
Si par contre un conjoint décide de partir pour un autre motif ( conjoint alcoolique, violent…) il peut divorcer mais ne peut se remarier ?
Pourquoi même dans des situations extrêmes le chrétien  ne peut se remarier ?
J espère que ma question était claire; pas évident par écrit. ...

La séparation est autorisée par Dieu dans les Saintes Écritures dans certains cas :
Citation :
A ceux qui sont mariés, j'ordonne, non pas moi, mais le Seigneur, que la femme ne se sépare point de son mari (si elle est séparée, qu'elle demeure sans se marier ou qu'elle se réconcilie avec son mari ), et que le mari ne répudie point sa femme. - 1Corinthiens 7:10-11.
Dans le cas d'un conjoint alcoolique violent, celui-ci peut mettre en danger peut-être même la vie du conjoint innocent et des enfants éventuels. Dans un tel cas, il n'est plus possible d'aider patiemment le conjoint alcoolique.
Mais dans ce cas, le conjoint innocent n'est pas libre de se remarier puisqu'il n'y a pas eu adultère ! Selon les Saintes Écritures, c'est seulement l'adultère qui peut mettre fin au mariage aux yeux de Dieu ! Il faut donc bien savoir avec qui et à quoi on s'engage lorsqu'on se marie "pour le meilleur et le pire". 
Le conjoint innocent pourrait penser qu'un remariage avec quelqu'un d'autre pourrait résoudre les problèmes d'argent. Mais lors d'un divorce comme dans le cas discuté, le juge tiendra généralement compte de la situation de la femme et des enfants et obligera le conjoint coupable à verser régulièrement une certaine somme d'argent. Si c'est insuffisant pour vivre décemment, il est possible de s'adresser aux autorités pour recevoir une aide matérielle supplémentaire. De plus, les Saintes Écritures assurent les croyants qu'ils ne seront jamais abandonnés :
Citation :
J’ai été jeune, j’ai vieilli ; Et je n’ai point vu le juste abandonné, Ni sa postérité mendiant son pain. (Psaume 37:25) Yahweh ne laisse pas le juste souffrir de la faim, mais il repousse la convoitise du méchant. (Proverbes 10:3)

Cordialement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Jacky




Nombre de messages : 204
Localisation : rennes
Date d'inscription : 09/08/2019

Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon...   Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 EmptyMer 6 Juil 2022 - 20:46

Bonsoir à tous, rester-Humble, Nomade ainsi que toutes et tous.


Nomade a écrit : « Dans le cas d'un conjoint alcoolique violent, celui-ci peut mettre en danger peut-être même la vie du conjoint innocent et des enfants éventuels. Dans un tel cas, il n'est plus possible d'aider patiemment le conjoint alcoolique. »


Merci Nomade pour ton point de vue, que je ne partage pas.


Qu’est ce qui te fait dire « qu’il n’est plus possible »


En effet, avant de parler Divorce, avec tous ce que cela emporte comme désagrément, il existe en France des structures qui permettent à tous d‘améliorer la vie de couple, voir même notre propre vie.


Médecin, Associations, cure de désintoxication etc ; etc…….


La séparation serait vraiment la dernière ressource (avec ses problèmes), sans oublier que le Père regarde ce qui se passe.


Le conjoint est avant tout un être humain, à qui, le Père permet de vivre, donc ne mettons pas la charrue avant les bœufs.
Voir tout ce qu’il est possible de faire et mettre en œuvre ce qui convient le mieux en fonction du cas rencontré.

Chaque être humain est précieux aux yeux du père et surtout après le sacrifice de son fils.


Donnons-lui toutes ses chances, et laissons la main du Père diriger les évènements.
Fraternellement - Jacky
Revenir en haut Aller en bas
Nomade
Admin



Nombre de messages : 14251
Localisation : Europe
Date d'inscription : 23/09/2006

Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon...   Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 EmptyJeu 7 Juil 2022 - 11:11

Jacky a écrit:
...
- Nomade a écrit : « Dans le cas d'un conjoint alcoolique violent, celui-ci peut mettre en danger peut-être même la vie du conjoint innocent et des enfants éventuels. Dans un tel cas, il n'est plus possible d'aider patiemment le conjoint alcoolique. »
- (Jacky) Merci Nomade pour ton point de vue, que je ne partage pas.
Qu’est ce qui te fait dire « qu’il n’est plus possible »

Bonjour Jacky ainsi qu'aux lectrices et lecteurs,

j'ai pourtant précisé que lorsque "le conjoint alcoolique violent pouvait mettre en danger même la vie du conjoint et des enfants éventuels", dans un tel cas, il n'est plus possible d'aider patiemment le conjoint alcoolique.

Si donc l'épouse se sépare finalement pour se mettre en sécurité ainsi que ses enfants après avoir patiemment fait tout son possible, les autorités - dont notamment le juge qui prononce la séparation - pourront encore prendre des mesures pour aider cet individu dangereux. 

Sincèrement et respectueusement
Nomade

_________________
... et si, sur quelque point, vous pensez autrement, là encore Dieu (n)ous éclairera. En attendant, quel que soit le point déjà atteint, marchons tous dans la même ligne - Philippiens 3,15-16.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon...   Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon... - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un défaut de la femme. Séparation, divorce, pardon...
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» LE PARDON
» La vieille femme acariâtre de Dostoïevski
» "La femme" dans Genèse 3:15
» La Femme dans la Bible
» la femme dans la bible ... parlons en

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Vos interrogations ? :: Faites-nous part de vos états d'âme !-
Sauter vers: