La Liberté Chrétienne

Forum d'aide, de recherche et collaboration pour une meilleure compréhension des écritures
 
 Liens Liens  AccueilAccueil  PortailPortail  PublicationsPublications  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  
Le CrocoDeal du moment : -98%
Chargeur sans fil – Samsung ...
Voir le deal
0.43 €

Partagez
 

 "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Julien



Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 28/06/2006

"Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? Empty
MessageSujet: "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu ?   "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? EmptyVen 7 Juil 2006 - 17:05

Bonsoir tous,

Paul nous le précise bien dans ces textes :
« Christ est ma vie, …j’ai le désir de m’en aller et d’être avec Christ… » (Phil 1,21-23).
« Ce n’est plus moi qui vit, c’est Christ qui vit en moi » (Gal 2,20).

Paul demande de :« fléchir tout genou au nom de Jésus et de confesser que Jésus est Seigneur » (Phil. 2, 9-11).

« Je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j’ai renoncé à tout, et je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ » (Phil 3,12).
« J’ai été saisi par Jésus-Christ » (Phil 3,12).
« Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs « (Gal 5,24).
L’apôtre Paul se glorifie en Jésus-Christ » (Phil 1,26).
« Je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités…pour Christ » (2 Cor 12,10).
« Car Dieu a voulu leur faire connaître …» le secret de son plan pour les non-Juifs. Et voici ce secret : « Le Christ est en vous » (Col 1,27)

Toute la vie de l’Église primitive, telle qu’elle nous a été transmise, se trouve dans les Actes des Apôtres, dans les lettres de Pierre et de Paul. Toute la prédication était centrée sur Jésus-Christ.
Elle « annonçait cette bonne nouvelle du Royaume de Dieu et du nom de Jésus-Christ » (Act 8,12).

L’apôtre Paul utilise plus que deux cent cinquante fois l’expression « dans le Christ », « par le Christ » ou « avec le Christ ».
Tous ces textes nous montrent que nous vivons et nous mourons pour le Seigneur Jésus-Christ.
« Car si nous vivons, nous vivons pour le Seigneur, et si nous mourons, nous mourons pour le Seigneur. Soit donc que nous vivions, soit que nous mourions, nous sommes au Seigneur. Car Christ est mort et il a vécu, afin de dominer sur les morts et les vivants ». (Rom. 14 : 8-9).

Qui est ce Seigneur ? C’est très clair. Connaissant Paul et ses compagnons, nous pouvons dire sans nous tromper que c’est le Jésus, notre Seigneur et Sauveur.

L’apôtre Paul utilise d’ailleurs plus que deux cent cinquante fois l’expression « dans le Christ », « par le Christ » ou « avec le Christ ».
Le souhait de l’apôtre Paul est que « nous soyons enrichis d’une pleine intelligence pour connaître le mystère de Dieu, savoir Christ » (Col. 2,2-3).
La Watchtower veut atténuer cette insistance des écrivains du Nouveau Testament sur Jésus et elle traduit les textes en conséquence. Elle donne ce texte ainsi :
« …car si nous vivons, nous vivons pour Jéhovah, et de même si nous mourons, nous mourons pour Jéhovah. Donc, si nous vivons, et de même si nous mourons, nous appartenons à Jéhovah. Car c’est pour cela que le Christ est mort et a repris vie, pour être Seigneur et sur les morts et sur les vivants ». "Seigneur" devient arbitrairement Jéhovah contre le sens du texte et du message de l'ensemble.

Voilà encore un exemple de falsification volontaire car la gloire du Christ les gêne. Prenons en texte mentionnant cette gloire.
« Que si cet Évangile est voilé, c’est pour ceux qui se perdent qu’il est voilé, pour les incrédules, dont le dieu de ce monde a aveuglé l’entendement afin qu’ils ne voient pas briller l’Évangile de la gloire du Christ, qui est l’image de Dieu » (2 Cor.4, 4).

Le témoin de Jéhovah lira dans sa bible, la TMN : « … aveuglé l’intelligence des incrédules de ce systèmes de choses, pour que la lumière de la glorieuse bonne nouvelle concernant le Christ… ».

C’est une falsification grave : Pour le témoin de Jéhovah, ce ne sera pas la gloire du Christ, mais celle de la glorieuse bonne nouvelle


La Watchtower a détrôné et dénaturé le Christ. Dans la Tour de Garde du 1er juillet 2003 et l’étude du dimanche sous le titre « Regardez ! Voici votre Dieu », nous trouvons 54 fois « Jéhovah » sans tenir compte des questions posées avec le nom et une seule fois « Jésus ». On y traite pourtant aussi les beautés de la création.
Aucune allusion qu’ :
« en lui (Jésus) ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui…Car Dieu a voulu que toute plénitude habite en lui » (Col.1, 15-20).

Je crois que la première chose à faire si on en sort, c’est de se débarrasser de cette TMN qui falsifie le message du salut et de la gloire de Jésus-Christ.

Ce n’est qu’en 1931, que le 2ème Président de la Watchtower, appelé « le juge Rutherford » annonça lors d’un congrès à Columbus/Ohio, leur nouveau nom de « Témoins de Jéhovah ». Il prétendait que Dieu désire que son peuple soit connu par ce nouveau nom.

Raymond Franz en parle dans son 2ème livre « In Search of Christian Freedom » (A la recherche de la liberté chrétienne p. 489 à 523).
Voilà un résumé de ce qu’il suggère :
Citation :
« Rutherford a basé son allocution sur Isaïe 43 :10-12 ; 63 :2 et Apoc12 :17.
La lecture de ces textes bibliques montre qu’en aucune façon ces textes s’appliquent au peuple chrétien actuel, ni au peuple chrétien du 1er siècle. Nous lisons que « ce fut à Antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés « chrétiens ». C’est par ce nom qu’ils étaient connus comme le confirme Actes 26,28 et 1 Pierre 4,16. Avant de monter au ciel, Jésus leur dit « Vous recevrez une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre (Actes 1,Cool. Plus tard, Jean a une vision de témoins de Jésus (Apoc 17, 6).
Comment peut-on prendre un nom qui fut utilisé par le peuple d’Israël 600 ans avant la venue du Messie ? Et, ils n’étaient pas des témoins de Jéhovah, mais le peuple d’Adonaï, car le tétragramme était imprononçable.
Vouloir se démarquer des chrétiens en adoptant le nom de Témoin de Jéhovah est contraire à l’enseignement de Jésus et à toute l’histoire de l’Eglise primitive.
Après l’acceptation de ce nom par Rutherford en 1931, le nom de Jésus fut de plus en plus écarté et Jéhovah utilisé de plus en plus.
La Société édita une Bible, la traduction du Monde Nouveau (TMN). Le nom grec « Kyrios » (Seigneur) a été rendu arbitrairement en beaucoup d’endroits par Jéhovah.
Même dans leur propre traduction, le nom de Jéhovah ne se trouve pas dans la lettre de Paul aux Philippiens, ni dans celle à Tite, à Philémon et ni dans la 1ère à Timothée, ni dans les trois lettres de Jean. C’est une preuve supplémentaire que le nom de Jéhovah n’a pas été utilisé par les écrivains du Nouveau Testament.
Dans cette traduction, malgré les manipulations des textes, on trouve Jésus 912 fois, Jéhovah traduit du grec Kyrios Seigneur 237 fois, Père 260 fois, Seigneur Dieu 22 fois, Dieu le Père 40 fois, Dieu 1275 fois»
(fin du texte de R. Franz).

Nous devons aimer nos ex-frères (Rom 13,7), mais cet amour ne les aide pas sans la vérité. Nous leur devons la vérité, mais elle est seulement crédible en aimant.
Julien
Revenir en haut Aller en bas
Julien



Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 28/06/2006

"Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? Empty
MessageSujet: Re: "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu ?   "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? EmptyVen 7 Juil 2006 - 17:59

Je voudrais encore ajouter que la WT ne peut pas s’appuyer sur les subtilités de la langue grecque, comme elle le fait pour 1 Jean 1, 1, quand elle traduit 2 Cor. 4, 4 par : « … aveuglé l’intelligence des incrédules de ce systèmes de choses, pour que la lumière de la glorieuse bonne nouvelle concernant le Christ… ».Cette fausse traduction est volontaire. Elle dispose de la « Kingdom Interlinear Translation … » et de la traduction mot à mot en anglais. Nous y lisons « of the good news of the glory of the Christ », ce qui veut dire “de la bonne nouvelle de la gloire du Christ”.
Raisons de ne pas se servir de la TMN ou pour voir uniquement et davantage leurs erreurs ! Attention à la déclaration de Jean en Apocalypse 22, 18 et 19 !
Julien
Revenir en haut Aller en bas
Ami
Invité



"Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? Empty
MessageSujet: Re: "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu ?   "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? EmptyVen 7 Juil 2006 - 21:24

Bonsoir Julien,

Force est de constater la véracité de tes propos , il ne s'agit pas la d'une interprétation personnelle, mais bien ce que la parole déclare au sujet du Christ.

Il y a bel et bien une manipulation à travers la TMN, peut-être par souci de bien faire!!! (mais je n'y crois pas trop ).

J'ai vérifié tous les textes à travers les différentes bibles que je possède, une que j'affectionne et la Bible nouvelle traduction 2001. Effectivement nous retrouvons bien ce que tu déclare.
Il faut que tu sache que de nombreux Témoins de Jéhovah ont été exclu, en raison de ce que la TMN disait.

Cela est mon cas , au début je ne lisais que la TMN , durant mes comités judiciaires, je n'ai utilisé que la TMN . Même en leur montrant dans leur propre bible, ils ne veulent pas voir.

Maintenant, j'aimerais savoir le but de tout cela! non pas dans tes propos mais sur le fait que le corps du Christ ne peut pas être divisé .

Ils me semble effectivement que vous saisissez bien les écritures avec Michel et d'autres . Et pourtant je m'étonne !!!

Ou sont passé les alliances et les promesse de Dieu ?
Reconnaître le Christ , oui mais le reste!
Pourquoi la sainte parole parle de lui , comme la clé de David ?

Toutes les bibles que je possède démontre qu'il est la vie éternelle et cette vie nous amène a être en union avec le véritable !!!

Julien , je comprends très bien cela , tu as raison sur de nombreux points, mais en redevenant esclaves d'une religion , tu te sépare de ce corps en ayant des intermédiaires et tu ne devient plus libre.

Pourquoi ne pas laisser le souffle de vérité nous conduire à la vérité. C'est par ce moyen que le Christ va resplendire.

Le Seigneur nous dit:

L'heure vient où je ne vous parlerai plus par comparaison, où je vous entretiendrai clairement du père. Ce jour-là, vous demanderez en mon nom et je n'aurai rien à demander pour vous, car le père vous aime déjà de m'avoir aimé et de croire que je suis sorti de Dieu. Sorti du père, je suis venu dans ce monde, je le quitte pour retourner au père. Jean 16:25-28.

Julien , merci du fond du cœur de me permettre de recadrer dans mon esprit et mon cœur la position que doit avoir le Christ.

Je t'avouerais que je ne sais plus trop , comment m'adresser au père dans mais prière, car je ne veut négliger ni le père , ni le fils.

Voilà mon sentiment, sans aucune arrière pensée.

Bien à toi, frère du Christ , je le souhaite de tout mon cœur.
Salutation à ton épouse Cécile.
Revenir en haut Aller en bas
marc

marc

Nombre de messages : 253
Localisation : FRANCE HTE NORMANDIE
Date d'inscription : 28/04/2006

"Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? Empty
MessageSujet: Re: "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu ?   "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? EmptySam 8 Juil 2006 - 17:57

Bonjour Ami et Julien,

C'est avec plaisir que je retrouve le forum et de voir que l'esprit continu de nous former et nous guider. Smile

J'ai toutefois le sentiment de plus en plus fort que, cette "occultation" du rôle et de l'importance de notre Seigneur Jésus, nous a empêché de bénéficier pleinement du soutien et de la direction de l'esprit saint ou "consolateur"

Citation :
12 Oui, vraiment, je vous le dis : Qui exerce la foi en moi, celui-là aussi fera les œuvres que je fais ; et il fera des œuvres plus grandes que celles-ci, parce que je m’en vais vers le Père. 13 De plus, tout ce que vous demanderez en mon nom, je le ferai, afin que le Père soit glorifié au sujet du Fils. 14 Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai.

15 “ Si vous m’aimez, vous observerez mes commandements ; 16 et moi j’adresserai une demande au Père, et il vous donnera un autre assistant, afin qu’il soit avec vous pour toujours, 17 l’esprit de la vérité, que le monde ne peut pas recevoir, parce qu’il ne le voit ni ne le connaît. Vous, vous le connaissez, parce qu’il demeure avec vous et qu’il est en vous. 18 Je ne vous laisserai pas seuls. Je viens vers vous. 19 Encore un peu de temps et le monde ne m’apercevra plus, mais vous, vous m’apercevrez, parce que je vis et que vous vivrez. 20 En ce jour-là, vous saurez que je suis en union avec mon Père, et que vous êtes en union avec moi, et que moi je suis en union avec vous. 21 Qui a mes commandements et les observe, c’est celui-là qui m’aime. Et qui m’aime sera aimé de mon Père, et moi je l’aimerai et me montrerai clairement à lui. ” Jean chapitre 14

Je souhaite de tout coeur que, le Père nous donnera à présent "pleinement " l'esprit si nous honorons et nous soumettons entièrement au Christ. Lui accorder cette position n'est pas simple pour des anciens TJ, nous avons ignorés (et aussi été égarés) quant à la signification profonde d'être "baptisé au nom du Fils", car "celui qui n'honore pas le Fils, n'honore pas non plus le Père (Jean 5:23). Crying or Very sad

Puissions nous continuer à nous encourager afin de retrouver le chemin de notre Excellent Berger.

Marc.
Revenir en haut Aller en bas
Bible



Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 31/05/2006

"Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? Empty
MessageSujet: Re: "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu ?   "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? EmptySam 8 Juil 2006 - 20:59

Bonjour a vous tous!
Vous avez raison de remettre les pendules à l'heure concernant la position de Jésus dégradée par la secte.
Il serait je crois utile de nous pencher entièrement sur ce sujet d'une importance capitale.
Ce que je veux dire, c'est que je souhaiterais qu'on n'abandonne pas la discussion avant d'avoir entièrement atteint le but.
Je dis cela car il me semble qu'on est amené assez souvent a une telle situation.
Evidemment je ne veux pas encourager la préparation d'un dogme sectaire! Je voudrais juste permettre aux participants d'avoir une entière vision de la parole de Dieu en rapport avec la position de Jésus et du comportement que nous pourrons avoir avec celui qui est notre plus proche parent.
Parent, mais ami et Seigneur Puissant en même temps.
La position de l'église catholique et protestant qui avaient opté pour la trinité, m'inspire autant de dégoût que la position de la WT qui avait pratiquement réduit notre Papa céleste a une vulgaire boite aux lettres.

Je vois dans les écritures suffisamment d'éléments qui démontrent le contraire de cette doctrine humaine, qui peut repousser également les
personnes sincères a faire la démarche vers notre Créateur et de son fils
en découvrant un mystère incompréhensible a une âme simple.

Jésus qui veillait en tout temps a être proche de ses enfants terrestres, en utilisant un langage à leur portée, ne peut tout d'un coup changer de méthode d'enseignement en établissant des mystères hors de notre entendement.
Il serait néanmoins bien à veiller aux catholiques qui nous écouteraient, pour leur permettre d’encore mieux connaître Jésus après
avoir écouté nos propos.
Julien ! C’est bien Rubic ton nom? J'aimerais t'expliquer pourquoi j'aurais tellement voulu te rencontrer pour un échange sur le net.

Si tu voulais m'écrire, voici mon adresse: bible@tiscali.be
A bientôt à tous Bible
Revenir en haut Aller en bas
Julien



Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 28/06/2006

"Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? Empty
MessageSujet: Re: "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu ?   "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? EmptyMar 11 Juil 2006 - 11:21

Bonjour ami et tous,

Tout d’abord je voudrais vous dire que nous avons bien fêté les noces d’or de Jacques et Jacqueline à Anvers, d’où mon silence. Son témoignage est sur http://users.skynet.be/jacques.luc/ sous « Le chemin que nous avons parcouru »

Tu écris : « Julien , merci du fond du cœur de me permettre de recadrer dans mon esprit et mon cœur la position que doit avoir le Christ ».
Je t'avouerais que je ne sais plus trop , comment m'adresser au père dans mais prière, car je ne veut négliger ni le père , ni le fils.

Jésus nous demande de le suivre, d’être son disciple. Tu as raison de ne pas vouloir négliger celui que tu veux suivre. Nous connaissons la position de la Watchtower :
« C’est à Jéhovah seulement qu’il faut adresser la prière et non aux créatures ». (Eprouvez toutes choses page 288)..
Devons-nous et pouvons-nous dans ce cas nous adresser à Jésus ?
La Bible nous relate le cas de personnes qui ont loué Jésus. La foule acclamait Jésus lors de son entrée à Jérusalem en chantant « Hosanna au Fils de David » (Math 21,15-17). C’est une expression qui signifie au sens premier « Sauve donc » devenue une acclamation « Vive » ou « louange à ».
Prenons Etienne, le premier martyr.
Nous lisons ! « Et tandis qu’ils le lapidaient, Etienne prononça cette invocation ‘Seigneur Jésus, reçois mon esprit’. Puis il fléchit les genoux et lança un grand cri :’Seigneur, ne leur impute pas ce péché » (Act.7, 59-60).
Il est intéressant de savoir comment la Watchtower rend ce texte d’une prière adressée à Jésus.
« Et ils continuèrent à lancer des pierres à Etienne, tandis qu’il appelait et disait : ‘Seigneur Jésus, reçois mon esprit’. Puis pliant les genoux, il cria d’une voix forte, ‘Jéhovah, ne leur compte pas ce péché’ ».
La Watchtower a décrété qu’il ne faut pas prier Jésus et elle traduit arbitrairement Seigneur par Jéhovah. Les textes où les écrivains du NT parlent du « Seigneur Jésus-Christ » ne manquent pourtant pas.Cela pourrait être comme Thomas : il regarde Jésus en disant mon Seigneur et puis à Dieu en disant mon Dieu.

Dans leur recueil d’Histoires Bibliques (Ed.franç.1980, p. 107), ce même texte est rendu ainsi :
« Puis ils se mirent à lancer des pierres à Etienne qui tomba à genoux et dit ‘Jéhovah, ne les punis pas pour cela’ ».
Selon eux, Etienne est tombé, il ne fléchit plus les genoux devant Jésus et il ne s’adresse qu’à Jéhovah.
Que penser d’une Société qui se permet de telles modifications pour convaincre ses adhérents de ne pas s’adresser à Jésus ?
Il est vrai qu’elle a décrété dans la TG du 15 décembre 1984 que « prier Jésus au lieu du Père Jéhovah Dieu est une forme d’idolâtrie ».

Ce n’est pas l’avis de l’apôtre Jean. Il nous décrit une scène dans le ciel où des êtres célestes se prosternent devant l’Agneau en offrant des coupes de parfums qui sont les prières des saints » (« saints » dans le sens de chrétiens, ceux qui appartiennent à Dieu, voir Act.9, 13).
« …les quatre êtres vivants et les vingt-quatre vieillards se prosternèrent devant l’Agneau, tenant chacun une harpe et des coupes d’or remplies de parfums, qui sont les prières des saints…Ils disaient d’une voix forte : l’Agneau qui a été immolé est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l’honneur, la gloire et la louange » (Apoc.5, 8-12).

L’apôtre Jean a une autre vision.
« Et tous les anges se tenaient autour du trône et des vieillards et des quatre êtres vivants ; ils se prosternèrent et ils adorèrent Dieu, en disant Amen ! La louange, la gloire, la sagesse, l’action de grâces, l’honneur, la puissance et la force soient à notre Dieu, aux siècles des siècles ! Amen ! » (Apoc. 7,11-12).
Dans ces deux visions, six attributs sont les mêmes pour l’Agneau et pour Dieu. Le septième est dans un cas « richesse » et dans l’autre « action de grâces ».L’Agneau est digne d’être adoré, loué et de recevoir les mêmes honneurs que Dieu, le Père.
C’est en accord avec la Parole de Dieu « afin que tous honorent le Fils comme ils honorent le Père. Celui qui n’honore pas le Fils n’honore pas le Père qui l’a envoyé » (Jn 5,23).

Cela ressort encore du texte en Apoc.5, 13 où la création entière rend hommage à Dieu et à l’Agneau.
« Et toutes les créatures qui sont dans le ciel, sur la terre, sous la terre, sur la mer, et tout ce qui s’y trouve, je les entendis qui disaient : A celui qui est sur le trône et à l’Agneau soient louange, l’honneur, la gloire et la force aux siècles des siècles ! ».

La Watchtower trouve encore un argument contre cet honneur au Christ dans cette vision.
« En violation du commandement de Jésus : ‘ Que tous honorent le Fils comme le Père, les conducteurs religieux de la chrétienté ont honoré le Fils davantage que le Père » (TG du 15 août 1948 p.246).

Les témoins de Jéhovah ne peuvent pas être « un bon ministre de Jésus » (1 Tim.4,16) et dire comme l’apôtre Paul nous en donne l’exemple « Christ est en nous » et « Nous sommes de Christ » (Col.1,27 ; 2 Cor 5,17).

Voilà un article du RV du 8 juillet 1972 :
« …Si Jésus n’est pas Dieu et que pourtant nous l’adorons comme tel, pensez à ce que cela signifie. Nous adorerions quelqu’un d’autres que le Dieu Tout-Puissant, ce qui déplairait sûrement au Créateur…Cependant les Eglises persistent à enseigner que Jésus est Dieu et elles sèment la confusion dans des millions d’esprits. Mais ce qui et pire, c’est qu’à cause de leur enseignement, elles entraînent des gens dans la voie de la fausse adoration puisqu’ils adorent quelqu’un d’autre que le Dieu Tout-Puissant ».

Selon les déclarations de la Watchtower exprimées dans leurs écrits, nous devons croire que les écrivains du Nouveau Testament nous entraînent dans la voie de la fausse adoration.
Les premiers chrétiens étaient pourtant appelés « ceux qui invoquent le nom du Seigneur Jésus » (Act 9,14 ; 9,21 ; 22,8 ; 22,16).

L’apôtre Paul commence sa 1ère lettre aux Corinthiens par « Paul, appelé à être apôtre…à l’Eglise de Dieu qui est à Corinthe…à tous ceux qui invoquent en quelque lieu que ce soit le nom de notre Seigneur Jésus-Christ ».
Oui, c’est le nom de ce Seigneur Jésus qu’il faut invoquer pour être sauvé (Rom 10,13). La Watchtower traduit par Jéhovah, mais tout le contexte et les exemples ailleurs montrent qu’il s’agit du Seigneur Jésus.

Certains diront que Jésus nous a appris à nous adresser au Père. Oui, nous le devons, mais le contact avec le Père n’exclut pas le contact avec le Fils. Cela ressort de l’enseignement des apôtres dans l’Eglise primitive. Les chrétiens se sont adressés aussi bien au Père comme au Fils. Le Seigneur, c’est le Père et le Fils.

Jésus s’est adressé aux hommes durant son séjour terrestre. Après son ascension au ciel, il s’est adressé à Saül « Saül, Saül, pourquoi me persécutes-tu ? ».Nous voyons que Jésus s’identifie aux hommes. Persécuter des chrétiens est synonyme de persécuter Jésus. Il s’adresse encore à Ananias « Lève-toi et cherche un nommé Saül » (Act chap.9). Et c’est encore vrai pour Pierre à qui le Seigneur Jésus a fait savoir qu’il quittera cette vie subitement.

Nous sommes « des appelés pour appartenir à Jésus-Christ » (Rom 1,6 TMN). Il est clair que dans ce cas nous pouvons l’appeler à l’aide. Et, il nous attend :
« Voici, je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, et je souperai avec lui, et lui avec moi » (Apoc. 3,20).
Jésus veut entrer en communion avec nous. Souper avec quelqu’un, c’est intime. Jésus veut l’intimité avec chacun de nous.

Pour un témoin de Jéhovah, c’est contraire à l’enseignement reçu. « La prière fait partie de notre culte. Elle ne devrait être adressée qu’à Jéhovah » (Vous pouvez vivre éternellement …1982 p.228).
A suivre !
Revenir en haut Aller en bas
Julien



Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 28/06/2006

"Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? Empty
MessageSujet: Re: "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu ?   "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? EmptyMar 11 Juil 2006 - 11:32

Suite

Jean, l’écrivain de l’Apocalypse, s’adresse aussi à Jésus. Il termine sa lettre par « Amen ! Viens Seigneur Jésus ! Que la grâce du Seigneur Jésus soit avec vous tous ! » (Apoc 22,20-21).

Comme cette prière à Jésus est manifeste, la Watchtower précise « Rien ne permet de penser que des chrétiens se soient adressés à Jésus-Christ dans d’autres circonstances » (Auxiliaire pour une meilleure intelligence de la Bible vol.VI 1986, p.1235).
Les chrétiens s’adressent à Jésus en toutes circonstances, contrairement à cet ouvrage édité « pour une meilleure intelligence de la Bible ». Jésus a dit « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive » (Jn 7,37). Ces paroles s’appliquent-t-elles seulement au temps où Jésus était présent parmi ses disciples ? Lisons la suite : « Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture. Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui, car l’Esprit n’était pas encore donné, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié » (Jn 7,38-39).
Cette invitation de venir à Jésus s’applique à plus tard quand Jésus aura été glorifié. C’est alors qu’il enverrait l’Esprit Saint, le Consolateur. Cette invitation n’est pas limitée dans le temps. Elle est valable à travers tous les siècles comme cette exhortation :
« Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et recevez mes instructions, car je suis doux et humble de cœur ; et vous trouverez du repos pour vos âmes. Car mon joug est doux, et mon fardeau léger »
(Math.11, 28-29).
Contrairement à l’avis de la Watchtower, nous devons venir à Jésus quand nous avons besoin de consolation, quand nous souffrons et que notre cœur est en peine. Il veut être notre ami, c’est lui qui nous a choisis et qui veut faire sa demeure en nous (Jn chap.15). Avec lui, notre fardeau est plus léger, il porte le joug avec nous. Toute la théorie de la Watchtower est dirigée contre l’adoration de Jésus-Christ.

Les témoins de Jéhovah répliqueront qu’ils croient en Jésus. C’est vrai ! La Tour de Garde souligne l’existence du Christ. Le titre de la TG du 15 juin 2003 est par exemple « Croyez-vous que Jésus ait existé ? »
Mais croire en Jésus n’est pas seulement un acte intellectuel, une connaissance historique de sa vie, c’est être saisi par lui, le rencontrer, l’aimer. Ajouter machinalement à la fin d’une prière «
Par Jésus-Christ, notre Seigneur » ne décrit pas la réalité de cette communion avec lui.

Jésus est la source du salut : « celui qui vient à moi n’aura jamais faim, celui qui croit en moi, n’aura jamais soif, celui qui croit en moi, a la vie éternelle, celui qui vient à moi, je ne le jetterai pas dehors » (Jn 6, 35-47).
Croire en Dieu signifie également se décider personnellement pour Jésus-Christ.

Paul prie et demande que notre « homme intérieur soit fortifié et que Christ habite dans nos cœurs par la foi » (Eph 3,17). « Celui qui a le Fils a la vie. Celui qui n’a pas le Fils de Dieu, n’a pas la vie » (1 Jn 5,12). De notre attitude envers le Christ dépend notre vie éternelle. Lors d’une discussion sur le salut accordé aux païens, l’apôtre Pierre a déclaré que Dieu ne fait pas de différence et « que c’est par la grâce du Seigneur Jésus que nous croyons être sauvés, de la même façon qu’eux » (Act.15,11).
La Watchtower a détrôné et dénaturé le Christ. Dans la TG du 1er juillet 2003 et l’étude du dimanche sous le titre « Regardez ! Voici votre Dieu », nous trouvons 54 fois « Jéhovah » sans tenir compte des questions posées avec le nom et une seule fois « Jésus ». On y traite pourtant aussi les beautés de la création. Aucune allusion qu’ « en lui (Jésus) ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui…Car Dieu a voulu que toute plénitude habite en lui » (Col.1, 15-20).
« Qui de nos jours cherche Jéhovah ? » est le titre de la TG du 15 février 2000. On serait seulement à l’abri en cherchant Jéhovah. « Le salut appartient à Jéhovah ». Il faut être honnête. Tous les textes de la Bible montrent que « le salut est à notre Dieu et à l’agneau » (Apoc.1, 10). La Watchtower présente ces vérités importantes en reléguant Jésus, le Seigneur et Sauveur à l’arrière plan. Il faut le faire, car en parlant de Jésus, on ne se distingue pas des autres chrétiens. Un chrétien doit rester fidèle de « porter mon nom devant les hommes et de souffrir pour ce nom (de Jésus)», dit le Christ (Act 9,10-16). Jésus nous demande d’être ses témoins (Act 1,Cool.

Sans cette relation intime et personnelle avec Jésus, nous avons manqué notre but. Un jour, nous devons lui rendre compte : « Il nous faut tous comparaître devant le tribunal de Christ » (2 Cor.5, 10).
Ne croyons pas à ces déformations de la Watchtower au sujet du Seigneur Jésus et de l’interdiction d’adresser des prières à lui.
Jésus nous dit « Sans moi vous ne pouvez rien faire ». (Jn 15,5). Notre relation avec celui qui est notre guide et soutien est primordiale.

Une témoin de Jéhovah a publié un écrit où elle mentionne sa comparution devant le comité judiciaire. Elle leur disait que les premiers chrétiens adressaient des prières à Jésus et qu'il l'avait demandé. Elle citait ce texte de Jean 14,14. Comme elle ne croyait pas en leurs arguments contraires, elle a été exclue.

Jésus nous a montré que nous pouvons nous adresser à lui. « Si vous me demandez quelque chose, je le ferai» ( Jn 14,14 Bible de Jérusalem, TOB, Parole de vie...). La TMN rend cette parole du Christ ainsi : « Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai».C'est une traduction fausse ! Dans la «Kingdom Interlinear Translation», nous trouvons le texte grec et en-dessous de chaque mot, celui en anglais. Nous y lisons : «if ever anything you should ask me...» (Si quelque chose vous demandez moi).
Voilà, en petit résumé je crois, quelques réflexions au sujet de notre position vis-à-vis de Jésus !
Julien
Revenir en haut Aller en bas
Julien



Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 28/06/2006

"Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? Empty
MessageSujet: Re: "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu ?   "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? EmptyMar 11 Juil 2006 - 18:22

Bonjour ami et tous,
Tu écris le 7 juillet :
Citation :
Ou sont passé les alliances et les promesse de Dieu ?
Reconnaître le Christ , oui mais le reste!
Pourquoi la sainte parole parle de lui , comme la clé de David ?
Toutes les bibles que je possède démontre qu'il est la vie éternelle et cette vie nous amène a être en union avec le véritable !!!

Hébreux 11 nous montre la foi de nos ancêtres juifs.
Leur foi reposait sur la fidélité de Dieu, concernant ses promesses. Dieu est fidèle, il accomplit ce qu'il promet, nous pouvons en être sûrs.
La Parole de Dieu contient de nombreuses promesses, concernant tous les domaines de notre vie, présente et à venir, terrestre et céleste.
Une des plus grandes promesses est celle d’une vie éternelle.
Jean 3:16 « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle » (Jean 3, 16)..
« Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place.
Et, lorsque je m’en serai allé, et que je vous aurai préparé une place, je reviendrai, et je vous prendrai avec moi, afin que là où je suis vous y soyez aussi ».(Jean 14, 1-3).
Paul écrit : « Nous sommes pleins de confiance, et nous aimons mieux quitter ce corps et demeurer auprès du Seigneur ». (2 Cor. 5:Cool.
Jésus nous dit: « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ». (Jean 11:25).
Comment ? Par la résurrection.
« La volonté de mon Père, c’est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour » (Jean 6:40).

Paul écrit en 1 Cor. Chapitre . 15
« Mais quelqu'un dira: Comment les morts ressuscitent-ils, et avec quel corps reviennent-ils?
Insensé! ce que tu sèmes ne reprend point vie, s'il ne meurt.
Et ce que tu sèmes, ce n'est pas le corps qui naîtra; c'est un simple grain, de blé peut-être, ou de quelque autre semence; puis Dieu lui donne un corps comme il lui plaît, et à chaque semence il donne un corps qui lui est propre.
Ainsi en est-il de la résurrection des morts. Le corps est semé corruptible; il ressuscite incorruptible;
il est semé méprisable, il ressuscite glorieux; il est semé infirme, il ressuscite plein de force; Il est semé corps animal, il ressuscite corps spirituel. S'il y a un corps animal, il y a aussi un corps spirituel.
Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l'incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l'immortalité, alors s'accomplira la parole qui est écrite: La mort a été engloutie dans la victoire.

O mort, où est ta victoire? O mort, où est ton aiguillon?
L'aiguillon de la mort, c'est le péché; et la puissance du péché, c'est la loi.

Mais grâces soient rendues à Dieu, qui nous donne la victoire par notre Seigneur Jésus Christ! ».


Aux Philippiens (3, 20) il écrit : 3:20 « Mais notre cité à nous est dans les cieux, d’où nous attendons aussi comme Sauveur le Seigneur Jésus-Christ »,

Comme nous sommes tous des pécheurs, il nous faut le pardon des péchés.
« Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité ». (1 Jean 1:9).

Venons-en à la clé de David :
Nous en lisons dans différents textes et aussi en Apoc. 3, 7. Jésus, le Saint, le Véritable est celui qui a la clé de David.
Il est saint, complètement séparé du péché. Il est venu pour l'accomplissement du salut de l'humanité. Il est véritable. Il n'a jamais accompli autre chose que le vrai, dans ses actes, ses paroles, ses pensées. Jésus-Christ possède encore la clé de David. Nous trouvons ce terme déjà en Esaïe 22:20-22, et là nous apprenons qu'Eliakim portait sur son épaule la clé de David. Il avait donc le pouvoir d'ouvrir et de fermer le palais du roi.
Il arrive encore de nos jours que les autorités d'une ville offrent symboliquement la clé de leur cité à quelqu'un qu'ils désirent honorer. Selon la généalogie, le successeur de David, c'est Jésus-Christ lui-même.
Cette clé symbolise son pouvoir de régner. En Apocalypse 1:18, nous apprenons que Jésus-Christ tient les clés de la mort et du séjour des morts. C'est lui comme juge (Math. 25) qui ouvre la porte de l'éternité aux croyants et la ferme aux incroyants qui persévèrent dans leur impiété. « Venez, vous qui êtes les bénis… » et « Retirez-vous de moi, les maudits ».
Le Seigneur a transmis à Pierre les clés du Royaume. Avec elles, cet apôtre a ouvert la porte du salut aux Juifs à la Pentecôte, puis aux Samaritains et enfin aux païens chez Corneille. A leur tour, les fidèles de Philadelphie sont associés au Seigneur qui met devant eux une porte ouverte que nul ne peut fermer. Ils reçoivent donc le pouvoir de présenter le salut à d'autres.

Et cela a continué. L’Eglise possède les clés du Royaume (pas les clés du ciel ). dans le sens qu’elle doit ouvrir cette porte par la prédication de la Bonne Nouvelle.
L’Église doit être fidèle à l’annonce de « la bonne nouvelle du royaume de Dieu et du nom de Jésus-Christ » (Act 8, 12)
L’Église doit annoncer «Jésus-Christ, crucifié et ressuscité» (1 Cor 1, 23).
Elle doit nous appeler au repentir, à la conversion (Math 18, 3).
Elle doit nous montrer que le Christ est le centre du message (Act 8, 5 ; 13, 23 ; 2 Cor 11, 4)
Elle doit nous donner l'assurance d'être «enfant de Dieu» (Jn 1, 12 ; Rom 8, 13-17) ; 1 Jn 3,2)
Elle doit nous révéler un Père plein de miséricorde et d'amour pour tous les hommes.
Elle doit annoncer le «Royaume du Père» (Math 26,29) ou «Royaume de Christ et de Dieu » (Eph. 5,5)
L'Église doit attendre l'avènement de Jésus-Christ.
Cela fut fait à travers les siècles. Cela n’exclut pas qu’il y ait eu des infidélités tout comme dans le peuple de l’Ancienne Alliance.

La Watchtower enseigne autre chose. L’ensemble de l’Eglise aurait été infidèle et Dieu a suscité au 20ème siècle seulement un peuple devant annoncer l’Evangile. Nous lisons dans la Tour de Garde du 1er juin 1973 :
« Il n’y a pas de preuve qu’un grand nombre de personnes ont été touchées par l’appel céleste (…) Le seul fait de se dire chrétien, et même de mourir pour sa foi, ne veut pas dire qu’on est un serviteur approuvé de Jéhovah Dieu. C’est d’ailleurs ce que Paul écrivit aux Corinthiens, disant : ‘ si je donne tous mes biens pour nourrir autrui, et si je livre mon corps, afin que je me glorifie, mais que je n’ai pas l’amour, cela ne me sert pour rien’ (….). Par conséquent, le fait qu’il y ait encore aujourd’hui sur la terre un reste des 144 000 prouve que jusqu’en ce vingtième siècle, moins de 144 000 ont achevé fidèlement leur course terrestre (…) Maints récits relatifs aux martyrs chrétiens ont été enjolivés par la tradition et sont par conséquent peu dignes de foi ».
On en reste bouche bée. Selon elle, la plupart des martyrs furent de faux chrétiens ! Ils ont péri pour leur foi en Christ, mais probablement n’avaient-ils pas l’amour ! Leur mort à cause de la foi en Christ a été enjolivée. Selon leur affirmation, un reste des 144,000 est vivant encore aujourd’hui. Conclusion : les siècles passés n’ont pas vu naître de chrétiens !

Que croire d’une organisation qui se permet de dire que les premiers chrétiens étaient de faux chrétiens ?
Julien
Revenir en haut Aller en bas
Ami
Invité



"Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? Empty
MessageSujet: Re: "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu ?   "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? EmptyMar 11 Juil 2006 - 19:42

Bonsoir Julien,

Un grand merci pour ton travail, et du temps que tu a pris pour nous édifier.
Cela nous permet de remettre les choses à leur place, car Dieu est un Dieu d'ordre.

Tout paraît si logique c'est impressionnant. Je suis en colère contre la WT d'avoir autant minimisé le nom de Jésus.

Certes j'étais conscient de la foi en Christ Jésus, ainsi que de tout l'aspect prophétique menant à notre seigneur.

Mais après avoir lu ce point de vue, le Christ prend encore une autre dimension.

Je prends conscience que nos prières doivent également honorer notre seigneur Jésus, n'oubliant pas "le notre père".

En fait voilà une pièce du puzzle de plus.
Le nom de cette nouvelle ville, prendra de sa valeur qu'a travers le Christ.
Le nom de cette ville: Yhwh-est- là.


Maintenant, nos chemins se séparent quand tu parle de l'église.
Il nous faudra attendre d'être en harmonie, pour que ce corps entre en action.

Comme je te l'ais déjà dit, je ne juge personnes étant sorties de toutes organisations ou églises. J'appartiens à la femme libre et patienterais, si je m'en montre digne de recevoir mon vêtement officiel, pour rendre gloire à mon Dieu et père, grâce au Christ que nous revêtons.

Je suis heureux de te connaître. Que notre seigneur nous accord le privilège d'être un jour tous en harmonie.

Romains 12:16
Ayez même pensée les uns pour les autres ; ne pensez pas à ce qui est élevé, mais laissez-vous entraîner avec ce qui est humble. Ne devenez pas avisés à vos propres yeux.

1 Corinthiens 1:10
Or je vous exhorte, frères, par le nom de notre Seigneur Jésus Christ, à avoir tous même langage, et qu’il n’y ait pas de divisions parmi vous, mais que vous soyez bien unis dans la même pensée et dans la même opinion.

Amen Seigneur Jésus, vient vite!

Affection fraternelle.
Revenir en haut Aller en bas
Ami
Invité



"Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? Empty
MessageSujet: Re: "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu ?   "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? EmptyMer 12 Juil 2006 - 19:41

Bonsoir Julien, Gégé, Téo, Marc, Sabrina, Pierre , Nik et à tous

Julien,

Je me pose de nombreuses questions sur le fait que tu appartient encore à l'église. scratch
Je n'arrive pas à comprendre cette attachement, alors que tes commentaires sont d'une richesse qui honore Dieu le père et son fils.

En essayant de mieux connaître Yhwh, je me suis aperçu que la sainteté, ou pureté été une condition indispensable pour nous approcher de lui, en acceptant bien sur, le corps du Christ.

1 Pierre 1:13-16

C’est pourquoi mobilisez vos facultés pour l’action, restez dans votre bon sens, complètement ; mettez votre espérance dans la faveur imméritée qui doit vous être apportée lors de la révélation de Jésus Christ. Comme des enfants obéissants, cessez de vous conformer aux désirs que vous aviez autrefois, dans votre ignorance, mais, en accord avec le Saint qui vous a appelés, vous aussi devenez saints dans toute [votre] conduite, parce qu’il est écrit : “ Vous devez être saints, car je suis saint. ”

Maintenant , il nous faut savoir comment tu explique l'idée de Babylone la Grande !!!

Il me semble en te lisant que le corps du Christ pour toi est l'église Catholique! peut-être ais-je mal compris.

Peut-tu , nous expliquer merci.

Je me pose une autre question . Est-ce que Jean-Luc et sa femme sont aussi devenus Catholique?

J'ai appris qu'un serviteur itinérant du nom de Matelas a également quitté les TJ pour rejoindre les évangélistes. Avez-vous des renseignements sur ce fait?

Merci Julien pour ta patience, reçoit tout mon amour fraternel.
Revenir en haut Aller en bas
marc

marc

Nombre de messages : 253
Localisation : FRANCE HTE NORMANDIE
Date d'inscription : 28/04/2006

"Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? Empty
MessageSujet: Re: "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu ?   "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? EmptyMer 12 Juil 2006 - 20:00

Bonsoir à tous, Julien, Gégé, Ami, et tous ceux qui parcourt ce forum.

Pour préciser ta pensée Julien, il me semble que notre Seigneur lui-même a donné la réponse pour ce qui est d'identifier ses disciples de ceux qui ne le sont pas, laissons-le nous parler :

Citation :
15 “ Méfiez-vous des faux prophètes, qui viennent à vous en vêtements de brebis, mais qui au-dedans sont des loups rapaces. 16 C’est à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. On ne récolte jamais des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons, n’est-ce pas ? 17 De même, tout bon arbre produit de beaux fruits, mais tout arbre pourri produit des fruits sans valeur ; 18 un bon arbre ne peut porter des fruits sans valeur, ni un arbre pourri produire de beaux fruits. 19 Tout arbre qui ne produit pas de beaux fruits est coupé et jeté au feu. 20 Ainsi donc, c’est à leurs fruits que vous reconnaîtrez ces [hommes].

21 “ Ce ne sont pas tous ceux qui me disent : ‘ Seigneur, Seigneur ’, qui entreront dans le royaume des cieux, mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. 22 Beaucoup me diront en ce jour-là : ‘ Seigneur, Seigneur, n’est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé, et en ton nom que nous avons expulsé des démons, et en ton nom que nous avons accompli de nombreuses œuvres de puissance ? ’ 23 Et à eux pourtant je [le] confesserai alors : Je ne vous ai jamais connus ! Éloignez-vous de moi, vous qui pratiquez l’illégalité.
(Matt chapitre 7)

Puis il donne la clé, le signe particulier des vrais chrétiens :

Citation :
35 Par là tous sauront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour entre vous. Jean Chapitre 13

[/u]
Revenir en haut Aller en bas
Julien



Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 28/06/2006

"Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? Empty
MessageSujet: Re: "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu ?   "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? EmptyMar 18 Juil 2006 - 19:40

Bonsoir Marc et tous,

Marc a écrit :
Citation :
Bonsoir à tous, Julien, Gégé, Ami, et tous ceux qui parcourt ce forum.

Pour préciser ta pensée Julien, il me semble que notre Seigneur lui-même a donné la réponse pour ce qui est d'identifier ses disciples de ceux qui ne le sont pas, laissons-le nous parler : Ainsi donc, c’est à leurs fruits que vous reconnaîtrez ces [hommes].
Par là tous sauront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l’amour..."
L’identification des vrais disciples est basée sur les Paroles du Christ. Je ne me permettrai pas de dire d’un autre qu’il n’est pas un vrai chrétien. Des chrétiens de toutes confessions répondent à ces signes d’un vrai chrétien. Mais ce n’est pas à nous de dire qui répond à tout moment de sa vie aux fruits que nous devons porter. L’Eglise, et je l’élargi à d’autres confessions chrétiennes, a porté les fruits de l’amour. Des vagues de persécutions se sont abattus sur elle surtout sous les empereurs Dèce et Dioclétien du 3ème siècle. Mais cela n’a pas enrayé pas la propagation de l’Evangile. Il en fut ainsi au cours de tous les siècles.
Combien de missionnaires sont partis au cours des siècles passés dans des pays lointains, quittant tout, pour annoncer l’Evangile. Combien de jeunes ont tout sacrifié pour aller dans ces pays pour y travailler au secours des populations malades et pauvres ! Il faudrait avoir lu ces livres pour apprécier leur dévouement au service de l’Evangile. Combien sont morts au cours du dernier siècle à cause de leur foi en Christ dans des camps de concentration ou les goulags. L’Eglise n’a pas l’habitude de se glorifier pour de tels actes. L’Eglise reconnaît ses manquements dans certaines périodes du passé.
Quand je considère l’Histoire de l’Eglise, il y a eu moins de changements de doctrines que chez les témoins de Jéhovah en un siècle.
Pour préciser ma pensée, je voudrais me référer aux chapitres 2 et 3 de l’Apocalypse où Jésus s’est adressé aux sept Églises.
Quoique le chiffre sept soit un symbole de perfection, il a ici un sens littéral, mais on peut aussi penser que c’est l’Église dans son ensemble au cours des siècles.
Pourquoi les sept Églises sont-elles représentées par des chandeliers d’or ? L’or est le métal précieux par excellence. Il représente la présence précieuse de Dieu. Et de même que les chandeliers sont destinés à porter et à répandre la lumière, ainsi l’Église doit être le vase destiné à faire briller la lumière de l’Évangile dans le monde. Le Seigneur marche au milieu des Églises pour nous montrer qu’il est présent et qu’il voit tout.
Regardons brièvement ce que Jésus veut dire aux sept Églises :
La première lettre est adressée à l’Église d’Éphèse. Elle avait une doctrine solide et était douée de discernement spirituel. Elle a su persévérer sous la souffrance : ni le monde ni la persécution lui posa problème. Cependant, elle avait perdu son premier amour pour le Christ et pour ses proches. L’arbre de vie, c'est-à-dire la vie éternelle, est pour ceux qui retrouvent cet amour et qui vaincront.
La deuxième lettre est pour l’Église de Smyrne. Elle est démunie, mais spirituellement riche. Elle est mise en garde contre une période future de souffrances. Les Juifs qui persécutent l’Église ne font plus partie du peuple de Dieu. Les membres doivent vaincre et rester fidèles jusqu'à la mort.
La troisième lettre est pour l’Église de Pergame. Elle a bien résisté aux assauts, mais quelques-uns glissent dans la fausse théologie des hérétiques. « À celui qui vaincra, je donnerai de la manne cachée ». La manne était la nourriture des Israélites dans le désert, la Parole de Dieu est la nourriture du fidèle qui l’empêche de tomber dans les faux enseignements concernant le Christ.
La quatrième lettre est destinée à l’Église de Thyatire qui est saine à bien des égards. Mais au sein du groupe, une femme exerce une influence malsaine. Beaucoup la suivent. Ceux qui sont fidèles vaincront et se voient promettre le pouvoir et la présence du Christ. Ils recevront l’étoile du matin, c’est Jésus lui-même (Apoc. 22, 6).
La cinquième lettre est adressée à l’Église de Sardes. Elle est presque morte et ne peut pas résister aux attaques du monde. Ce n’est pas la persécution qui la menace, mais l’indifférence et l’autosatisfaction. Ses oeuvres sont creuses aux yeux du Christ. Un chrétien prouve par sa vie la réalité de sa foi. L’Église de Sardes doit retourner à la source de vie qui est la Parole. « Celui qui vaincra sera revêtu de vêtements blancs. » Il retrouvera son nom inscrit dans le livre de vie. À retenir : C’est le « livre de vie de l’agneau » (Apoc. 21, 27).
La sixième lettre est pour l’Église de Philadelphie. Elle ne contient aucune critique. Cette Église est menacée par ceux qui s’arrogent le titre de Juifs. Le Christ encourage l’action de ceux qui lui sont fidèles. « Celui qui vaincra, je ferai de lui une colonne dans le temple de mon Dieu, et il n’en sortira plus ; j’écrirai sur lui le nom de mon Dieu, et le nom de la Cité de mon Dieu […] et mon nom ».
La maison de Dieu qui est l’Église du Dieu vivant, est considérée comme la colonne (1Tim. 3, 15). Le croyant portera trois noms qui détermineront son identité : 1. Père, 2. Jérusalem, la Cité des élus (22, 3) et 3. Jésus-Christ. « Nous n’avons point ici-bas de cité permanente, mais nous cherchons celle qui est à venir » (Hébr. 13, 14).
La septième lettre est destinée à l’Église de Laodicée. Le dénuement spirituel de cette Église est en contraste avec sa prospérité et sa suffisance. Jésus leur dit :
« Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime. Aie donc du zèle et repends-toi. Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi . »

Jésus vient presque timidement et attend pour pouvoir entrer. Le vainqueur partagera avec lui et le Père, les privilèges que symbolise le trône.
Ces lettres aux sept Églises se terminent toutes par :
« À celui qui vaincra - et par - que celui qui a des oreilles pour entendre, entende ce que l'Esprit dit aux Églises. »
Une des leçons importantes à retenir de ces sept lettres, adressées à l’Église dans son ensemble et à chacun de nous, est la suivante : il y a des échecs et des imperfections. Dans la vie de l’Église et dans toute vie, il n’y a pas que des réussites. Nous nous reconnaissons certainement dans une ou plusieurs de ces lettres. Il ne faut donc pas avoir peur des échecs apparents de l’Église ou dans nos vies. Toute vie, la nôtre et celle de l’Église, est un combat. Ces lettres sont parvenues jusqu’à nous. Elles font partie de cet Évangile éternel (Apoc. 14, 6) toujours vrai à travers les siècles. Jésus se tient encore à la porte et frappe jusqu’à ce que nous lui permettions d'entrer. La victoire est dans les mains de Dieu, au terme de l’histoire. Si nous sommes attentifs aux exhortations et aux instructions de Jésus, nous serons parmi les vainqueurs. Il nous a prévenu : « Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice, car le royaume des cieux est à eux!
Heureux serez-vous, lorsqu'on vous outragera, qu'on vous persécutera et qu'on dira faussement de vous toute sorte de mal, à cause de moi.
Réjouissez-vous et soyez dans l'allégresse, parce que votre récompense sera grande dans les cieux; car c'est ainsi qu'on a persécuté les prophètes qui ont été avant vous » (Math. 5, 11-12).
Jésus et ceux qui veulent le servir seront toujours une pierre d’achoppement au milieu de ce monde. (Rom. 9, 32-33 ; 1 Pi.2, 7).
« Car il est écrit: Je suis vivant, dit le Seigneur, Tout genou fléchira devant moi, Et toute langue donnera gloire à Dieu. Ainsi chacun de nous rendra compte à Dieu pour lui-même. Ne nous jugeons donc plus les uns les autres; mais pensez plutôt à ne rien faire qui soit pour votre frère une pierre d'achoppement ou une occasion de chute. Je sais et je suis persuadé par le Seigneur Jésus que rien n'est impur en soi, et qu'une chose n'est impure que pour celui qui la croit impure ».

Nous avons trop souvent tendance à voir les fautes chez les autres et pas chez nous-mêmes. Jésus nous a mis en garde : « Qu'as-tu à regarder la paille qui est dans l'œil de ton frère? Et la poutre qui est dans ton œil, tu ne la remarques pas? Ou bien, comment vas-tu dire à ton frère: "Attends! Que j'ôte la paille de ton œil"? Seulement voilà: la poutre est dans ton œil! Homme au jugement perverti, ôte d'abord la poutre de ton œil, et alors tu verras clair pour ôter la paille de l'œil de ton frère ». (Mathieu 7, 3-5).

Des hommes et des femmes de toutes confessions chrétiennes ont de tout temps crié vers Dieu qui répond à quiconque (terme utilisé plusieurs fois par le Christ) s’adresse à son Père.
« Quand je crie, réponds-moi, Dieu de ma justice, dans l'angoisse tu m'as mis au large: pitié pour moi, écoute ma prière! (Ps.4, 2)

Psaume 34.18 : » « Ils crient, le Seigneur écoute, de toutes leurs angoisses il les délivre » (Ps. 34, 18).
« Je m'épuise à crier, ma gorge brûle, mes yeux sont consumés d'attendre mon Dieu » (Ps. 69, 4)
Je pense à Svetlana Alliluyeva, fille de Staline.Elle a écrit : « Je cherchais des paroles qui me fassent comprendre ce que je ressentais. Je les trouvais dans les Psaumes de David ».
Pendant la guerre, du temps de l’occupation allemande, nous avons dû faire une rédaction « Héroïsme en silence ». Combien de personnes cherchent en silence Dieu et essayent de lui plaire !
Nous tous aussi pouvons crier notre angoisse, notre peur et demander de l'aide. Implorer le secours n'est pas de la lâcheté, de la révolte. Au contraire, c'est une preuve de confiance, d'abandon à l’amour de Dieu.
« Ouvrez-moi donc les portes du salut…La pierre rejetée par ceux qui bâtissaient est devenue la pierre principale, la pierre d’angle ».(Ps. 118, 19-22). Gardons cette porte ouverte pour tous !
Julien
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




"Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? Empty
MessageSujet: Re: "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu ?   "Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu  ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
"Christ est ma vie" dit Paul et que dis-tu ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Liberté Chrétienne :: Christianisme & Religions :: Les Témoins de Jéhovah-
Sauter vers: